Pour que la formation initiale des psychomotriciens soit portée à 5 années d’études assortie de l’obtention du grade Master.

Pour une totale reconnaissance de la profession, de sa compétence et de son rôle primordial dans le service apporté à la population, que ce soit dans les domaines de l’éducation à la santé, la prévention et le soin.

Pour une prise en considération de l’effort de développement de la recherche en psychomotricité indispensable au maintien d’un service de soin de qualité pour les français.

L'Association de Psychomotriciens en Nouvelle-Calédonie soutient
de son bout du monde et avec ses dix heures de décalage horaire, 
la manifestation qui se déroulera à Paris le vendredi 5 décembre à 14h30 
et remercie sincèrement le SNUP, le CEDIFP, la FFP, l'AFPL, l'AFEPP, l'ANEP, l'UNSA, la CGT, la CFDT et enfin FO, d’œuvrer activement à la reconnaissance et au développement de la profession.

Pour celles et ceux qui, comme nous, ne pourraient se déplacer mais souhaitent manifester leur attachement à cette démarche : http://www.petitions24.net/reingenierie_du_diplome_detat_de_psychomotricite